Action 5 : Modélisation des effets de la température, de l’hypoxie et de la pollution sur le comportement et la dynamique de la population d’esturgeon en Gironde

Co-responsables : Patrick Lambert (Irstea, UR EABX) et Magalie Baudrimont (Université de Bordeaux, UMR EPOC)

>> Télécharger le document de synthèse de l'action 5 (séminaire de restitution du  22/03/ 2017) <<
Un modèle de fonctionnement de la population d’esturgeon européen dans le bassin versant Garonne Dordogne (DEB-IBM SturioGGD) a été développé couplant la simulation de la physiologie d’un poisson au travers de la théorie des budgets dynamiques d’énergie (DEB ou Dynamic Energy Budget) et la représentation de la variabilité individuelle basée sur la modélisation individu-centrée (Figure 10).

La simulation de l’environnement s’appuie sur la description des habitats fonctionnels réalisée lors de la tâche / action 1.

Après la phase de calibration, cet outil a été utilisé dans un premier temps pour comparer le comportement de migration vers la mer des jeunes stades d’esturgeon européen soit en se basant sur le niveau de prise alimentaire soit sur le niveau de développement des individus.

Progressivement, les résultats des tâches plus expérimentales sont intégrés dans le modèle, en particulier les informations sur la capacité métabolique mesurée sur les juvéniles de 3 mois (tâche / action 3) et sur les effets de la température, de l’hypoxie et de la contamination sur la survie et le développement des embryons et des larves (tâche / action 2).

Par la suite, des simulations de la dévalaison seront comparées aux mesures en milieu naturel réalisées au cours de la tâche / action 4.

À terme, il sera alors possible de tester les conséquences de scénarios plausibles (en termes d’une part d’évolution des conditions climatiques et de contamination et d’autre part de soutien de la population au travers de lâchers d’individus) sur la viabilité à moyen terme de cette dernière population d’esturgeon européen.


 
Fig. 10 : Capture d’écran de l’interface graphique du modèle DEB-IBM sturioGGD. Les rectangles en bleu clair représentent les frayères en Garonne et en Dordogne, les rectangles en bleu foncé les zones de croissance en fleuve, en estuaire et en mer. Les points rouges correspondent aux poissons.